• L'arbre népalais de monsieur Gérard

    Bonjour. Ici, c'est Ginette qui maintient en vie le blog du jardin de Gérard pendant les vacances de monsieur Bill et ce depuis le 1er juillet. Aujourd'hui : l'arbre népalais de monsieur Gérard. Quand monsieur Bill, chez monsieur Gérard, m'a dit un jour : " Mademoiselle Ginette, venez voir l'arbre népalais ", j'ai compris l'arbre né pas laid et je me suis dit en moi-même " Tiens, tiens, monsieur Bill fait des périphrases. Au lieu de dire né beau, comme le capitaine quand il est enrhumé, il dit né pas laid ". Et bien non. Né pas laid veut dire qui vient du nez pâle. Je fus intriguée, vu que je n'avais jamais vu un arbre au nez pâle. Et bien non, Ce n'était pas un arbre mais une tapisserie qui venait du Népal. Je connaissais Arcopal la ville du verre, Téfal et ses poêles, Cristal et Saint Lambert mais pas Népal et ses arbres. J'en ai pris une photo que je vous livre. Si vous y voyez des arbres, tant mieux. Moi, j'y vois une maman surveillant son fils à droite qui se met les mains sur les oreilles pour ne pas aller à table et, à gauche, la fille qui joue les ploum ploum girl.

    033

  • L'énigme du jour

    Voici la photo dont je suis fière, moi, Ginette, remplaçant monsieur Bill parti en vacances depuis le 1er juillet (depuis cette date c'est moi qui poste des photos. Allez les voir via la colonne Archive à droire) et triste que maman et papa n'aient pas d'ordinateur pour voir mon oeuvre, qui assume le blog. Monsieur Bill croit que toute mon intelligence est dans mes seins mais il sera surpris à son retour. Aujourd'hui, pour concurrencer monsieur Rafaël de  http://carpe-diem-lbsp.skynetblogs.be j'ai mis une énigme dont je ne connais pas moi-même la réponse.  Personnellement je pense que c'est :

    - Monsieur Gérard admirant la biloute de monsieur Bill (Je peux rêver, non)

    - Monsieur Rafaël devant l'obélisque à 9 heures (Il faut une montre pour comprendre)

    - Un lapin de Chantal Goya prêt à se faire flinguer par un vilain chasseur

    - Nicola (Sarkozy) en admiration devant Carla (Bruni)

    - L'inverse : Carla la bouche ouverte prête à accueillir Nicolas (un de mes phantasmes)

    - Benoit Seize (celui en blanc à droite) devant soeur Thérésa en extase

    - Fabiola, ancienne reine des belges, devant Bébert son beau-frère, le Roi bien-aimé, lui demandant comment il fait pour encore rester droit

    Devant toutes mes interrogations, si vous me lisez, donnez-moi vos idées. Si monsieur Bill apprend que je n'ai pas la réponse à une énigme que j'ai posté il va encore dire que mon intelligence n'est pas où je pense. Merci.

    2009-06-24 066

  • Les six boulettes. Cherchez l'erreur.

    Chez moi, dans ma tribu de Wallonie, faire une boulette, c'est faire une erreur. Quand, dans le jardin de monsieur Gérard, monsieur Bill m'a dit : " Regardez, mademoiselle Ginette, mes six boulettes ", j'en ai pris une photo. Mais où sont donc les six boulettes, les six erreurs sur la photo ? Un, si les boulettes sont des fleurs il y en a plus que six. Deux, si c'étaient de vrais boulettes il y aurait de la sauce tomate et des frites. Trois, si c'était des femmes je sais que monsieur Bill n'aime pas les boulettes mais les pulpeuses comme moi, or je ne suis pas sur la photo avec cinq autres. Quatre, monsieur Bill a de la chance de ne pas m'avoir photographiée avec cinq autres sinon j'aurais été jalouse. Cinq, J'ai gâché de la pellicule pour rien. Je ne trouve pas la sixième erreur et je fais appel à vous, moi, Ginette, qui remplace au pied levé mais pas la jambe, monsieur Bill depuis le 1er juillet. Envoyez vos solutions. Le premier qui aura trouvé aura gagné.

    026

  • L'arbre à Papion

    Je suis une grande distraite. Hier j'ai posté des photos sans faire la description des plantes. Monsieur Bill, qui a l'humour parfois douteux, appelle ces splendides panicules bleus des biloutes de schtroumpfs géants. Moins je riais et plus il rigolait. " Quoi, mademoiselle Ginette ", me dit-il, " vous n'avez jamais vu un schtroumpf ". Pour moi ce sont arbres à Papion parce que le papa de ma maman, mon Papion, adorait ces arbustes.

    2009-07-06 008 - Copie (2) - Copie
     

    2009-07-06 008

  • Je m'ennuie

    Je m'ennuie. Monsieur Bill est parti en vacances depuis bientôt un moi. Monsieur Gérard ne veut pas de moi chez lui sans monsieur Bill à cause du regard lubrique de ses voisins. Il se peut que monsieur Gérard dise à ses voisins que monsieur Bill est mon petit ami. Je parie que monsieur Gérard dit à ses voisins que monsieur Bill est mon petit ami. Je suis sûre et certaine que monsieur Gérard dit à ses voisins que monsieur Bill est mon petit ami. Admirez cette progression dramatique comme dans "Je vais mourir, je meurs, je suis mort" de Louis De Funes. C'est monsieur Bill qui serait content s'il s'avait que monsieur Gérard dit à ses voisins qu'il est mon petit ami. J'ai l'impression qu'aujourd'hui j'écris aussi bien que Thoinot-Plume. Je m'ennuie aussi parce que je vais bientôt partir en vacances et que maman veut faire ma valise elle-même alors que j'ai acheté un string par correspondance chez les Trois Cuisses en donnant l'adresse d'une collègue. Je veux l'essayer durant mes vacances pendant que maman et papa feront des achats de babioles souvenir pour tante Fernande, tonton Gaston et les autres antiquités de la famille. En cachette, comme une grande. Quand je m'ennuie je rêve que je suis une grande.

    2009-07-06 008 - Copie

    2009-07-06 008 - Copie (2)

  • Obsession d'une belle paire

    Je n'ai pas trouvé de titre original pour cette photo mais quand, depuis le jardin de monsieur Gérard, monsieur Bill, un jour de grande chaleur, voit passer une pulpeuse au décolleté plongeant, il s'écrie : "Gérard, Géraaard, c'est aujourd'hui la fête des paires ?". Alors je suis jalouse parce qu'ils abandonnent tout et moi aussi pour rejoindre leurs postes d'observation. Monsieur Gérard a pratiqué deux trous dans sa haie de taxus, un pour lui et un pour monsieur Bill. De la rue ça ne se voit pas parce qu'ils sont placés haut, pour la vue plongeante. Les deux loustics doivent grimper sur des caisses à bananes en carton. Un jour, alors qu'il avait plu de la nuit, les caisses de monsieur Bill se sont effondrées à cause du carton humide. J'ai cru qu'il se faisait happer par le haie de taxus. La poupée gonflable a hurlé en voyant deux bras traverser la haie. Son chien est parvenu à se faufiler dans le jardin et est arrivé à tirer le pantalon de monsieur en tirant dessus. Ce jour-là la seule paire que monsieur Gérard a vu est la paire de fesses de monsieur Bill.

    2009-07-06 026

  • Il y en a partout !

    Ma spécialité étant les compositions florales, j'ai amélioré une vasque de monsieur Gérard en utilisant la pomme de terre de monsieur Bill. C'est une astuce de fleuriste : quand une vasque esr defraîchie, l'attention du client potentiel est détournée par l'ajout d'une grosse coccinnelle en plastique ou d'une carte avec un joli texte comme "Je sais que mes larmes ne vous ressusciteront pas, c'est pourquoi je pleure. A ma chère belle-maman". Je n'ai pas encore de belle-maman. Ma maman à moi dit que c'est mieux pour moi. Elle me dit : "Vas manger chez tes deux imbéciles de collègues, c'est toujours ça de gagné. Mais ne te laisse approcher que du regard". 

    2009-07-06 024